Mieux comprendre ce qu’est l’unité d’œuvre

unité d'œuvre

L’évaluation de la rentabilité d’une société n’est pas un travail simple. Il s’agit de charger et de distribuer le salaire des employées conformément à leur fonction. L’unité d’œuvre permet à la comptabilité de calculer et d’estimer la rentabilité de l’entreprise en un mois. Elle permet de faire une bonne gestion des ressources. Que signifie unité d’œuvre ?

Définition de l’unité d’œuvre

Tout d’abord, l’unité d’œuvre est pratiquée en gestion analytique pour faire des calculs et une estimation de la rentabilité d’une société. C’est aussi une unité de mesure. L’UO est à l’origine des calculs très précis. Avant de faire la répartition des salaires des employées dans une entreprise, il faut mentionner d’abord l’ensemble des charges de la répartition. Ensuite, il faut énumérer le prix total de l’unité d’œuvre. La somme de l’unité d’œuvre se divise par son volume total. De plus, elle permet d’emprunter à une animation une charge que ce soit direct ou indirect. Puis, chaque unité prospect se verra attribuer une grande partie des dépenses indirectes pour leur contribution. Il existe des formules pour calculer les charges indirectes. La capacité d’unité d’œuvre dépensée par les employées en activité doit se multiplier par la valeur de l’UO qui est égale à la part de charge de l’activité. Bref, l’unité d’œuvre est semblable à un matériel qui charge la répartition des salaires des employés en fonction de leurs activités dans une entreprise. Elle facilite le travail des comptables et leur permet de ne pas faire des erreurs de calcul.

La relation entre l’UO et l’informatique

L’UO et les calculs sont inséparables. C’est le calcul de l’unité d’œuvre. Les experts-comptables ont une grande responsabilité. Avec une simple erreur de calcul, l’entreprise où ils travaillent risque de s’effondrer ou de s’endetter. Oublier un 0 dans un calcul risque de faire tomber une entreprise dans une impasse, de perdre des clients et les privilèges associés. Pour éviter tous les erreurs de calcul, les chefs d’entreprises proposent à leurs comptables d’intégrer l’unité d’œuvre dans le système informatique. Pour vous éclairer sur ce que le calcul d’œuvre signifie, voici un petit exemple de calcul d’UO d’une petite entreprise d’appareils électroniques. Imaginez que la propriétaire de cette entreprise a deux (02) usines. Il y a 10 ordinateurs dans la première et 5 dans la seconde. La charge liée au centre informatique des deux usines est de 15 000 euros. Comment calculer l’UO de ces deux entreprises ? Le comptable prenait les quantités de postes de l’informatique à titre d’Unité d’œuvre. Maintenant, c’est parti pour le calcul du coût de l’UO. Le coût de l’unité d’œuvre, c’est-à-dire le « poste informatique » est égal à 15 000 divisé par le nombre de postes informatiques dans les deux usines ce qui est équivalent à 15 000 ÷ (10 + 5) soit 1000 euros. Les charges indirectes dans la première entreprise sont donc de 10 000 euros soient (10 multiplié par 1000) et celui de la deuxième entreprise est de 5 000 euros, c’est-à-dire de 5 multiplié par 1000.

Quelques exemples de l’UO

Parfois, il est difficile de comprendre comment faire un calcul de l’unité d’œuvre. Le travail d’un comptable n’est pas simple. Il faut suivre des études supérieure pendant 3 ans au minimums dans le filière gestion. Êtes-vous comptable et rencontrez des difficultés dans votre travail ? Voici quelques exemples pour calculer l’unité d’œuvre dans une entreprise. Tout d’abord, il faut mentionner le nombre d’heures de salariés de l’entreprise. Une entreprise Z a 8 employées qui travaillent 35 heures toutes les semaines. L’unité d’œuvre maximale exigée par l’État ne doit pas dépasser les 180 heures. 35 heures multipliées par 5 donnes 175 (exactement dans la condition requise). L’entreprise a deux produits nommés A et B. Le produit A nécessite 18 UO/semaine et le produit B nécessite 30 UO/semaine. Si l’entreprise Z a 8 commandes de produits A, ce dernier utilisera 144 UO (égale à 8 salariés × 18 UO toutes les semaines = 144 UO) par semaine. Comme l’entreprise ne pourra produire que 180 UO, il ne reste que 36 UO pour le produit B (180-144= 36). Or, le produit B ne supporte que 36 UO toutes les semaines. Dans ce cas, l’entreprise ne pourra produire que 2 produits du produits B car 180 UO – 144 UO donne 44.

Pourquoi faire l’UO?

Sans passer par la comptabilité, il existe trois cas possibles. Premièrement, l’entreprise bénéficie de beaucoup d’argent et leurs employées ne sont pas payés correctement. Dans le cas contraire, peut-être que l’entreprise sera en faillite pourtant les employées sont bien payés. L’objectif principal d’engager une comptabilité c’est d’équilibrer le budget de l’entreprise avec des conditions précises. Il faut d’abord préserver l’intérêt de l’entreprise. Si la gestion n’est pas bonne, l’entreprise pourra fermer. À part le rôle d’un manager, l’avenir de l’entreprise dépend de la comptabilité à 40 %. Plus le comptable sait faire l’UO, plus la société avance. Le comptable doit savoir si les charges à l’intérieur de l’entreprise sont effectuées et que le budget de l’entreprise est suffisant pour réaliser des opérations.

Comment réduire ses impôts considérablement ?
Quelle est la composition du CSE ?