Mission de présentation des comptes annuels

L’établissement des comptes d’entreprises annuels réguliers, sincères et reflétant le vrai résultat de la société est une obligation imposée dans le code du commerce. Pour vous assurer que ce document soit conforme, il est vivement conseillé de missionner un expert comptable. Voici en quoi consiste cette tâche.

Comptes d’entreprise annuels : objet de la mission

Le rôle d’un expert comptable est primordial. A l’issue d’une mission d’établissement des comptes d’entreprise annuels, une attestation est remise, indiquant que tout est normal et que les comptes sont cohérents. Lorsqu’il y a une anomalie, cela veut dire que les données sont erronées ou que l’information financière est inexacte. L’attestation constitue la première partie d’un document de compte annuel et doit rester confidentielle. Ce type de mission d’expertise comptable convient très bien aux petites ou moyennes entreprises.

Au cours de sa mission, le professionnel doit prêter attention à l’intégrité de l’entrepreneur. Dans ce cadre, il doit par exemple prendre en compte la réputation de la société et de ses dirigeants, les activités de l’entreprise et les pratiques commerciales.

Le travail d’expertise comptable lors de la mission

Dans une mission en vue d’établir les comptes annuels, l’expertise comptable consiste essentiellement à faire des vérifications au niveau gestion et finances. L’expert va valider l’authenticité et la cohérence des comptes. Pour l’exercice de sa mission, le spécialiste se base sur les infos qui lui ont été transmises par l’entrepreneur, en particulier celles du grand livre et la balance. La mission peut être élargie par de l’assistance et du conseil à divers niveaux (comptable, juridique, fiscal, économique et social).

Conditions préalables pour effectuer la mission

Avant de signer le contrat de mission, l’expert comptable doit s’assurer qu’il y aucune entrave à l’exercice de sa mission, après quoi, il pourra établir sa lettre de mission. Dans cette dernière, il devra mentionner les tâches d’expertise comptable qui lui sont confiées, les conditions dans lesquelles il les accomplit, ses honoraires et les modalités en cas de revalorisation et de reconduction de la mission.

Le professionnel doit veiller à préserver le libre arbitre, autrement dit, il ne doit pas y avoir de blocage dans l’obtention des documents dont il a besoin et qu’il ne se retrouve pas au milieu de conflits d’intérêt.

Après tous les contrôles et les vérifications nécessaires, la mission aboutit à une synthèse et la rédaction de l’attestation. Ce document est une garantie de conformité dans la gestion et la tenue des comptes.

Comptes intermédiaires, procédures, attestations : quelles sont les autres missions de l’expert comptable ?
Mission d’audit des comptes annuels